J.S.Kairouan

Le site des supporters de la JSKairounaise (Chabiba)
 
Le SiteAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 À travers le face-à-main

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mongi
Admin
avatar

Nombre de messages : 25
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: À travers le face-à-main   Lun 15 Mai à 12:07

Hatem Ben Arfa nous snobe, alors snobons-le !

L'équipe nationale, quelle qu'elle soit, mérite des égards et nécessite la prise de précautions d'usage par ceux qui ont l'honneur de la servir, avant d'entreprendre les actions qui la concernent.

C'est ainsi que les édiles fédéraux et les staffs techniques, toutes disciplines confondues, sont appelés, le plus simplement du monde, à s'assurer du désir manifeste des futurs appelés à étrenner les couleurs du pays, sans tergiversation aucune ni hésitation, avant de lancer les convocations officielles.
Ce raisonnement simpliste découle de la logique la plus élémentaire qui est d'ailleurs suivie dans toutes les contrées pour une raison tout indiquée : ne pas se faire échaudé en aval comme un malotru.
Malheureusement, cela est arrivé à la fédération tunisienne de football, malgré la bonne volonté de son président paternaliste et débonnaire qui s'est entièrement investi pour convaincre le jeune Tuniso-Français opérant à l'Olympique de Lyon, Hatem Ben Arfa, d'endosser le maillot national.
Seulement ce dernier semble lorgner vers les « Bleus », d'autant que les techniciens de l'Hexagone ne tarissent pas d'éloges à son égard. La tentation étant grande d'évoluer, un jour, parmi les anciens champions du monde à l'instar du stratège Zizou, notre jeune compatriote a fait le choix de ne pas hypothéquer son avenir et a décliné l'offre du sélectionneur Roger Lemerre d'intégrer le club Tunisie.
Une attitude égoïste, voire égocentriste que nous réfutons totalement, car le maillot national est sacré. Celui qui refuse de le porter est un ingrat, voire un impie. Celui qui s'en pare est un soldat au front prêt à se sacrifier au service de la nation.
Quel honneur inégalable et quelle responsabilité sublime que porter la casaque du pays et sa tunique rutilante frappée du blason national dans les arènes internationales, pour le but avoué de soulever haut l'étendard tunisien !
C'est le rêve de tout sportif de par le monde de défendre les couleurs de son pays. C'est l'appel du devoir national qui n'accepte aucune condescendance. C'est identique à l'appel commandé.
Il est par ailleurs regrettable que le jeune Hatem Ben Arfa ne semble pas imbu de ces hautes valeurs patriotiques, poussé, peut-être, par le démon des desseins pécuniaires étroits et de la notoriété volatile et fugace qui lui ont fait perdre la volonté de se ressourcer auprès des siens.
Libre à lui de refuser sa convocation en équipe nationale. Nous acceptons son choix bien que nous soyons diamétralement contre. Il ne peut être que le grand perdant, au cas où le football français le jugerait à l'avenir non compétitif au plus haut niveau. Il aura raté la chance d'être éventuellement adopté par son public tunisien
S'il daigne ensuite se raviser, la FTF se doit de l'éconduire et l'entraîneur national en faire de même, car le club Tunisie n'accepte que ses propres enfants qui répondent spontanément à l'appel du devoir sacré, qui le respectent religieusement et qui le servent à la sueur de tout leur corps.
Il n'a point besoin de serviteurs à l'humeur changeante ou à des opportunistes à l'affût de la brèche pour y pénétrer afin de se consoler de leurs futurs déboires.
Non, monsieur Hatem Ben Arfa, la FTF a tout tenté pour vous récupérer parce que vous êtes un des fils de la Tunisie à l'étranger qui s'est distingué, aux yeux du staff technique. Vous avez renoncé à cet insigne honneur de rejoindre la troupe à Lemerre. C'est votre droit, mais la dignité vous impose de ne pas avoir le culot de quémander, après le mondial 2006, uns place parmi le groupe.
Il est dommage que la convocation vous soit parvenue avant de vous « supplier » de bien vouloir l'accepter. Il aurait mieux valu obtenir d'abord votre assentiment pour vous inviter ensuite. C'était l'erreur de la FTF qui vous a ainsi donné l'occasion de vous mettre sous les feux de la rampe. Dans le cas contraire, tout ce tapage médiatique dont vous avez été l'objet n'aurait pas eu lieu.
Nous osons espérer que l'instance fédérale aura retenu la leçon. La convocation du jeune Hatem Ben Arfa était vraiment déplacée.

Hamadi TAZARKI (Le Temps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stade.tunisie-online.net
 
À travers le face-à-main
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sommet du backswing
» Frein à main en travers
» Question face de club?
» face avant complete pour seat leon ou toledo
» Vends sac imperméable The North Face Base Camp Duffle XL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
J.S.Kairouan :: Football National :: Equipe de Tunisie-
Sauter vers: